Institut Méditerranéen d’Océanologie
Accueil du site > Agenda > La Recherche ailleurs > Comment la pollution asiatique alimente-t-elle en ozone la haute troposphère (...)

Comment la pollution asiatique alimente-t-elle en ozone la haute troposphère ?

Version imprimable de cet article

Pendant la mousson asiatique d’été, la pollution atmosphérique asiatique est piégée dans la haute troposphère-basse stratosphère au sein de l’anticyclone de la mousson. Une équipe du Laboratoire d’aérologie (LA/OMP, UPS / CNRS) a réalisé pour la première fois le bilan de l’ozone dans cet anticyclone géant pour identifier les régions et les sources contribuant le plus à la production de ce gaz à effet de serre.

Voir en ligne : En savoir plus