Institut Méditerranéen d’Océanologie
Accueil du site > Agenda > Congrès nationaux et internationaux > European Development Days : l’IRD met à l’honneur l’agriculture durable et la (...)

European Development Days : l’IRD met à l’honneur l’agriculture durable et la sécurité alimentaire

Version imprimable de cet article

Bruxelles accueille, les 7 et 8 juin 2017, la 11e édition des European Development Days, plus important forum européen sur la coopération internationale et le développement organisé par la Commission européenne. Présent à ces journées, l’IRD mettra l’accent sur l’agriculture durable et la sécurité alimentaire face aux changements climatiques.

Les communautés scientifiques et universitaires du Nord et du Sud jouent un rôle primordial pour répondre aux défis économiques, sociétaux et environnementaux en cours et contribuer à l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD) à l’horizon 2030. C’est pourquoi l’IRD participe, avec ses partenaires du Sud, aux EDD 2017.
Débat sur l’initiative 4 pour 1000

L’IRD et ses partenaires organisent, le 8 juin à 13h30, un débat sur " Les sols et l’agriculture face au changement climatique : les défis de l’initiative 4 pour 1000", à laquelle participeront :

- Jean-Luc Chotte, directeur-adjoint du département Ecologie, biodiversité et fonctionnement des écosystèmes continentaux (ECOBIO) de l’IRD
- Bernard Rey, chef adjoint de l’unité Développement rural, sécurité alimentaire et nutrition à la Commission européenne
- Mathieu Savadogo, directeur de l’association pour la recherche et la formation en agroécologie (ARFA)
- Emmanuel Torquebiau, chargé de mission changement climatique au Cirad.

Les activités humaines libèrent d’énormes quantités de dioxyde de carbone et de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, à l’origine du réchauffement du climat. Dans ce contexte, l’initiative "4 pour 1000, les sols pour la sécurité alimentaire et le climat", lancée à la COP21 en 2015, vise à accroître le stockage du carbone dans le sol de 4 ‰ par an, afin de stopper l’augmentation de CO2 dans l’atmosphère et d’améliorer la qualité des sols.

Cette initiative, qui encourage les pratiques durables de gestion des terres, répond à un triple objectif - assurer la sécurité alimentaire, atténuer le changement climatique et favoriser l’adaptation des populations au changement climatique – et se trouve au cœur de trois ODD (2, 13 et 15).

Ce débat permettra de :

- Partager des expériences sur les défis opérationnels et techniques à relever pour mettre en œuvre cette initiative.
- Accroitre la collaboration entre le milieu de la recherche, les agences de développement et les décideurs publics, afin de concevoir des politiques appropriées en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle, d’adaptation des systèmes alimentaires aux changements climatiques et d’atténuation des émissions de gaz à effets de serre.
- Échanger sur les meilleures façons de lutter contre la dégradation des sols et de promouvoir des changements ambitieux dans les pratiques agricoles, afin de restaurer et améliorer la qualité des sols.

L’IRD participera également au stand " Renforcer la collaboration Afrique-Union Européenne pour la recherche et l’innovation : les partenariats Nord-Sud dans la sécurité alimentaire et nutritionnelle et l’agriculture durable (SANAD) font la différence". Sept projets financés par l’UE seront présentés sur ce stand (l’IRD participe à cinq d’entre eux) :

- Paepard et ProIntensAfrica, qui visent à conforter l’agenda de coopération bi régionale Europe/Afrique
- CAAST-NET, qui a pour objectif de développer les réseaux de recherche
- RINEA, qui ambitionne de conforter le dialogue politique en matière de science, technologie et innovation
- CDAIS, consacré au renforcement des capacités
- ERAfrica et LEAPAGRI, dédiés au financement de programmes de recherche, de formation et d’innovation.

Voir en ligne : https://eudevdays.eu/