Institut Méditerranéen d’Océanologie
Accueil du site > Nos résultats > Paru dans les médias > Expédition Sargasses : c’est parti !!! et les premières algues sont en (...)

Expédition Sargasses : c’est parti !!! et les premières algues sont en vues...

Version imprimable de cet article

Aprés une court séjour à Cayenne, nos collégues ont embarqués sur l’Antéa


Embarcation à bord de l’Antéa. ©RUITTON Sandrine

Avant de partir, le journal télévisé de Guyane a effectué un reportage sur le départ imminent de nos collègues et a réalisé une interview de Thierry Thibaut ( à partir de la 14 ème minutes)


L’équipe au centre IRD de Cayenne. ©PINEL Serge

Première rencontre avec les Sargasses en mer !

C’est dans une eau relativement faible en sel que notre équipe a vogué aujourd’hui. Et c’est alors que la température de l’océan atteignait les 28.8°C que des traînées courtes isolées se sont profilées à l’horizon… L’équipage s’est précipité pour diriger l’Antéa dans la direction de ces masses informes et éparses, pour y découvrir… des Sargasses ! Pas les immenses radeaux tant attendu pour le moment donc, mais déjà quelques premières espèces à analyser.


Sortie du filet pélagique micronecton par l’équipage technique ©Sandrine RUITTON


Les Sargasses récupérées ©Hubert BATAILLE

Suite à l’excitation, place au travail, pas le temps de rêvasser ! C’est sur ces mots d’ordre que les premiers échantillonnages ont été effectués ce matin à l’aide d’un filet pélagique de surface. Pour les moins initiés, ce mot « barbare » désigne une technique de récupération des échantillons flottant à la surface de l’eau. Puisque les Sargasses sont des algues pélagiques, c’est le meilleur moyen de les capturer !

Thierry et Valérie au tri pour l’étude génétique des Sargasses récupérées ©Sandrine RUITTON

A l’heure où nous vous parlons, nos chercheurs travaillent sur l’identification de la nature et l’espèce des algues Sargasses découvertes. Même si ce travail est en cours, deux formes ont déjà pu être suggérées mais reste à confirmer : Sargassum fluitans et Sargassum natans. Cette dernière était d’ailleurs dans le viseur de nos microscopes depuis le début.

Aux dernières nouvelles, le navire se dirigeait lentement mais sûrement ( allez voir la carte interactive ) vers une zone de forte affluence de Sargasses, découverte grâce aux images Sattelites d’Anouck ODY. La chasse à l’algue continue !

Voir en ligne : - http://la1ere.francetvinfo.fr/guy...