Institut Méditerranéen d’Océanologie
Accueil du site > Agenda > La Recherche ailleurs > L’Université de Toulon engage 600 000 euros pour la réussite de ses (...)

L’Université de Toulon engage 600 000 euros pour la réussite de ses étudiants

Version imprimable de cet article

Avec le plan "Mon Université, ma réussite", l’Université de Toulon va soutenir des initiatives centrées sur la réussite des étudiants. Pour 2017, dix projets ont été retenus par la CFVU dont certains seront mis en œuvre dès le mois de juin.

La réussite de ses étudiants a toujours été une priorité pour l’Université de Toulon (UTLN). Selon un classement réalisé par le magazine L’Étudiant s’appuyant sur les données du Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MENESR), l’UTLN arrive d’ailleurs en tête des universités qui font le plus progresser leurs étudiants en licence professionnelle et décroche la cinquième place au palmarès de la réussite en Master.

Malgré ces belles performances, des efforts sont encore à réaliser pour mieux accompagner les étudiants de premier cycle.

« Aiguiller les étudiants vers des formations qui leur conviennent, les former, les faire réussir pour les mettre dans des conditions d’employabilité favorables est le cœur de métier de l’Université de Toulon, relève Odile de Beauregard-Berthier, Vice-présidente de l’Université, en charge de la Commission Formation et Vie Universitaire (CFVU). Nous devons tirer profit de notre taille modeste pour favoriser l’établissement de liens privilégiés entre enseignants et étudiants. L’UTLN doit mobiliser les dispositifs à sa disposition (nouvelles technologies de l’information et de la communication, pédagogie innovante, mobilité internationale, vie de campus) pour améliorer la réussite de ses étudiants ».

Le plan « Mon université, ma réussite » doté de 200 000 euros par an pendant les 3 prochaines années, permettra de soutenir des initiatives centrées sur la réussite des étudiants. Réunis le 13 avril, les membres de la CFVU ont décidé d’octroyer la première subvention à dix projets :

Pour lutter contre le décrochage et favoriser les réorientations, la Direction des Études et de la Vie Étudiante (DEVE) va recruter un chargé d’Orientation et d’insertion professionnelle afin de promouvoir les dispositifs d’accompagnement des étudiants décrocheurs et leur prise en charge.

La DEVE déploiera également le Portefeuille d’Expériences et de Compétences (PEC). Un outil numérique d’aide à l’insertion professionnelle, à la réorientation et à l’accompagnement des étudiants vers la réussite. Disponible tout au long de leur cursus, le PEC permettra d’aider les étudiants à traduire leurs savoirs et savoir-faire en compétences pour améliorer la lisibilité de leur diplôme.

L’UFR Sciences et Techniques va lancer son Hackathon : réalisation d’une application informatique en 24h, en équipe et dans un esprit compétitif, pour présentation à l’issue devant un jury. L’objectif est d’améliorer la pratique de la programmation en utilisant l’éventail le plus large possible des connaissances acquises durant le cursus.

L’UFR Sciences Économiques et de Gestion développera un accompagnement renforcé des étudiants de licence afin de repérer les décrocheurs potentiels - ceux dont la moyenne du 1er semestre se situe entre 8/20 et 10/20 - et les guider vers la réussite.

Afin de s’assurer que les futurs étudiants du département GEII de l’IUT aient les prérequis nécessaires à la réussite de leur cursus, des ressources mathématiques (cours, exercices corrigés, QCM) seront disponibles en ligne via la plateforme Moodle, et consultables notamment entre juin et septembre. Les étudiants pourront ainsi se remettre à niveau avant de débuter les cours.

L’UFR Lettres, Langues et Sciences Humaines fournira un encadrement aux étudiants de 3e année de licence LEA, sous forme de TD réalisés en anglais, visant à soutenir la recherche de stages à l’étranger : préparation de CV et de lettres de motivation, construction d’un profil sur les réseaux sociaux, simulations d’entretiens d’embauche…

Un laboratoire de langues verra également le jour pour permettre aux étudiants de participer activement à des exercices oraux, dans un environnement approprié. Il sera mutualisé entre l’UFR Lettres, Langues et Sciences Humaines, l’UFR STAPS et l’UFR Sciences et Techniques.

L’UFR STAPS déploiera le système Quizzbox. Un outil pédagogique innovant, déjà utilisé à l’IUT, et permettant de rendre les cours plus interactifs par l’utilisation de télécommandes, de faciliter la détection individuelle et collective de difficultés et de suivre la progression de l’étudiant. Ce système permet également aux étudiants d’évaluer la qualité de la formation et des enseignements prodigués.

La Faculté de Droit donnera accès à l’ensemble de ses étudiants à des ressources pédagogiques en ligne via l’Université numérique juridique francophone (UNJF), une bibliothèque de cours en podcast. Le second volet du projet consiste à proposer une formation à distance à certains étudiants de L2 et L3 ne pouvant suivre leur cursus en présentiel. Via Moodle, ils déposeront leurs devoirs et, en retour, recevront corrections personnalisées, conseils et recommandations méthodologiques. Des forums de cours et d’étudiants seront aussi mis en place.

Des séances d’accompagnement seront enfin proposées aux étudiants juristes de L1 et L2 en échec à l’issue de la session initiale dans la préparation des examens de la session de rattrapage.

Une évaluation des dispositifs retenus sera réalisée chaque année, afin de renforcer ceux qui auront démontré leur efficacité et d’amender ou abandonner les autres. Les résultats des opérations menées pour l’année 2017 seront évalués en 2018 par la CFVU en deux sessions (février et septembre).
Les avis émis seront pris en compte pour l’évaluation des projets 2018, et ceux des dispositifs qui auront permis un accroissement avéré de la réussite étudiante pourront être prolongés, voire amplifiés.