Institut Méditerranéen d’Océanologie
Accueil du site > Agenda > Actualités - Evènements > Lancement du réseau international AMEDEE, première plateforme collaborative (...)

Lancement du réseau international AMEDEE, première plateforme collaborative de recherche-action-formation pour promouvoir un modèle d’activité minière responsable et vertueuse en zone sub et intertropicale

Version imprimable de cet article

Du 5 au 8 décembre 2017, a Yamoussoukro, s’est déroulé le lancement officiel du réseau AMEDEE (activité minière, environnements, développement, économies, éthiques)coordonné par IRD en co-construction avec ses partenaires internationaux et nationaux. Ce lancement a également bénéficié du soutien de l’Institut national polytechnique Houphouët-Boigny et de l’Université Félix-Houphouët-Boigny d’Abidjan.

Trente porteurs de projets (recherche, développement, innovation) issus d’institutions scientifiques de Cote d’Ivoire, du Sénégal, du Mali, du Niger, de Mauritanie, du Ghana, du Burkina Faso, du Cameroun, du Maroc, de Tunisie, d’Algérie, de Madagascar, du Brésil, de Nouvelle-Calédonie ont été réunis à cette occasion, en lien avec les UMR IRD impliquées (CEREGE, GET, PRODIG, LSTM, IMPMC, MIO, HSM, GRED) et leur partenaires nationaux (BRGM, CIRAD, INERIS, Ecoles des Mines-Rex, GEMDEV Paris I…).
Des projets de recherche multidisciplinaires et multi-institutionnels, alliant les sciences dites dures et les sciences humaines et sociales, ont été présentés, discutés et de nombreux échanges ont animé ces journées.

L’objectif global d’AMEDEE est de promouvoir par la recherche une activité minière responsable et éthique, mesurée, relevant des principes de l’économie circulaire dans le cadre global des objectifs du développement durable vers une meilleure efficacité énergétique et une transition écologique affirmée. Le fonctionnement de ce réseau s’articule autour des activités suivantes :

- Renforcer et partager la connaissance et les données R&D (économie de la connaissance) en interopérabilité dans le domaine de l’activité minière primaire soutenable (accroissement des capacités de recherche, formation et innovation).
- Améliorer les meilleurs pratiques à travers le développement de technologies innovantes (exploration, valorisation, réduction des impacts, restauration, suivi-surveillance).
- Promouvoir des principes environnementaux, sociétaux, économiques responsables tels que la responsabilité sociale des entreprises, les études environnementales pré et post projets miniers (incluant la mesure des services écosystémiques), la réparation des impacts sociétaux et environnementaux tout au long du cycle de vie de la mine, la modélisation des externalités positives et négative de tous projets miniers.
- Contribuer par l’expertise à l’appui des politiques publiques.
- Encourager les acteurs à s’inscrire dans un partage équitable des richesses générées a partir de la valorisation des substances non durables, à développer une covalorisation des écosystèmes régionaux et de leur biodiversité pour un développement économique durable et diversifié des pays où ces ressources sont prélevées, dans le respect des populations et de leur culture.
- Réduire les impacts négatifs de l’activité minière en (bio)valorisant les déchets miniers, incluant les émissions de CO2.
- Sensibiliser les acteurs à la valorisation des gisements secondaires (récupération des métaux par recyclage des produits manufacturés).

La plateforme numérique du réseau www.amedee-network.science est en construction.

A l’occasion de cette rencontre a également été l’inauguré et lancé le centre d’excellence « Mines et environnements miniers » (CEA-MEM) de l’Institut national polytechnique Houphouët-Boigny (INPBH), financé par la Banque mondiale. L’IRD a intégré le comité de pilotage du CEA-MEM. Le réseau AMEDEE a travaillé en étroite collaboration avec les chercheurs et enseignant-chercheurs du CEA-MEM ainsi que les opérateurs miniers présents, sur l’élaboration d’une feuille de route pour des actions de recherche en cohérence avec les enjeux relatifs à l’activité minière de la zone de rayonnement régional du centre d’excellence.