Institut Méditerranéen d’Océanologie
Accueil du site > Agenda > La Recherche ailleurs > Planification spatiale marine dans la zone tropicale : lancement du projet (...)

Planification spatiale marine dans la zone tropicale : lancement du projet de recherche européen PADDLE

Version imprimable de cet article

La Commission européenne vient d’annoncer le financement du projet de recherche international PADDLE1, dans le cadre du programme Horizon 2020. Ce projet, coordonné par l’IRD, associe une équipe pluridisciplinaire d’une centaine de chercheurs, au sein d’un consortium rassemblant 18 partenaires du Nord et du Sud. Son objectif : créer une plateforme d’analyse des opportunités et risques de la planification spatiale marine dans les pays de la zone tropicale.
La planification spatiale marine pour atteindre l’ODD 14

"Conserver et exploiter de manière durable les océans" : tel est le quatorzième des 17 objectifs du développement durable (ODD) adoptés par l’ONU pour l’horizon 2030. Un objectif difficile à atteindre compte-tenu des faibles règles juridiques existantes pour encadrer les activités des usagers et professionnels qui convoitent ces espaces maritimes au niveau mondial (tourisme, pêche, industries…).

Dans ce contexte, le projet de recherche PADDLE propose une approche originale : mener une réflexion conjointe entre des pays européens, d’Afrique de l’Ouest et le Brésil2, sur les méthodes et processus d’une "planification spatiale marine" dans l’océan Atlantique tropical .

Cette planification, qui intègre les enjeux socioéconomiques, environnementaux et culturels, vise à "assurer une meilleure coordination des actions des autorités publiques et des acteurs privés du secteur marin, afin de garantir la meilleure utilisation possible des espaces marins et le développement économique du secteur3".
Un projet pluridisciplinaire international

Financé à hauteur d’1,5 millions d’euros pour quatre ans par la Commission européenne, PADDLE associe 18 partenaires scientifiques (7 partenaires du Sud et 11 partenaires européens), dans une approche pluridisciplinaire (biologie marine, géographie, économie, droit…).

Il permettra "d’identifier les outils disponibles pour organiser au mieux les activités en mer en tenant compte des populations locales ", souligne Marie Bonnin, chercheure spécialisée en droit de l’environnement à l’IRD et coordinatrice du projet PADDLE. Ces enjeux seront abordés du 5 au 9 juin 2017 lors de la conférence internationale sur les océans, organisée à l’ONU. La première réunion du programme se tiendra en octobre à Brest au sein de l’Institut universitaire européen de la mer (IUEM).

Notes :

1. Planning in A liquiD worlD with tropicaL StakEs : solutions from an EU-Africa-Brazil perspective .

2. Sénégal, Cap-Vert, Brésil, Portugal, Espagne, Pays-Bas, Allemagne et France.

3. Définition de l’Agence des Aires marines protégées