Institut Méditerranéen d’Océanologie
Accueil du site > Agenda > Actualités - Evènements > Un réchauffement mondial de +3°C ruinerait les efforts européens (...)

Un réchauffement mondial de +3°C ruinerait les efforts européens d’amélioration de la qualité de l’air

Version imprimable de cet article

Rendues publiques lors de la COP 21 en décembre 2015, et avant le retrait tonitruant des États-Unis il y a quelques semaines, les contributions volontaires des États en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre permettraient de limiter le réchauffement à 3°C en 2050 par rapport au climat préindustriel. Pour la première fois, une équipe associant des chercheurs de différents instituts français(1) a quantifié l’impact de ces émissions et d’un réchauffement mondial de +3°C sur la qualité de l’air en Europe. Ils montrent que dans un tel scénario, l’amélioration de la qualité de l’air obtenue en Europe grâce aux efforts des dernières décennies serait annihilée par les conséquences du réchauffement.

Voir en ligne : En savoir plus