Institut Méditerranéen d’Océanologie
Accueil du site > Agenda > Actualités - Evènements > Windows 10 et la confidentialité

Windows 10 et la confidentialité

Version imprimable de cet article

Windows 10 se généralise rapidement. S’il est déjà installé sur votre poste ou s’il est prévu de l’installer, une attention particulière doit être apportée à sa configuration pour qu’il réponde à un minimum de sécurité informatique.

Windows 10 présente l’avantage d’offrir gratuitement le chiffrement logiciel dans les versions disponibles pour le MENESR*. Il permet de sécuriser facilement votre poste sans pénaliser les performances ou rajouter un mot de passe supplémentaire (pour plus d’information sur l’activation du chiffrement, suivez ce lien).

Mais il suggère également lors de son installation de paramétrer OneDrive, pour sauvegarder automatiquement vos données sur le cloud public de Microsoft. Ce cloud n’offre pas de garanties de confidentialité satisfaisantes et est soumis au Patriot Act**, c’est pourquoi il est important de ne pas activer One Drive à l’installation ou de le désactiver après installation (pour plus d’information sur la désactivation de OneDrive, suivez ce lien).

Rappel  : le CNRS propose My Core, une alternative sécurisée et gratuite à OneDrive (pour plus d’information, suivez ce lien).

D’autres paramétrages de confidentialité doivent également être positionnés dès l’installation pour restreindre la diffusion d’informations sensibles ou personnelles vers l’éditeur (pour plus d’information sur les paramètres de confidentialité, suivez ce lien).

L’équipe sécurité.

(*) Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

(**) Patriot Act : cette loi autorise les services de sécurité américains à accéder aux données informatiques gérées par les entreprises américaines, sans autorisation préalable et sans en informer les utilisateurs, quelle que soit la nationalité de leur client et le lieu de stockage.