On dénombre plus de soixante-dix bouées délimitant les aires marines protégée
le long de la façade méditerranéenne française.
Peuvent-elles constituer un habitat propice à l’installation de poissons comme le sont les objets flottants dérivants ?

Quelles espèces de poissons peut-on observer sous ces bouées de balisage ?

Peut-on développer leur potentiel écologique ?

 Pour répondre à ces questions, le GIS Posidonie, SUEZ Consulting, le Parc Marin de la Côte Bleue et l’Institut Méditerranéen d’Océanologie, avec le soutien de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, lancent NAUCRATES, projet pilote de valorisation écologique des balisages d’aires marines protégées.

L’expérimentation, d’une durée d’un et demi, aura lieu au sein du
Parc Marin de la Côte Bleue (Bouches-du-Rhône)

Au-delà de l’objectif opérationnel de développement d’une solution
de valorisation écologique, NAUCRATES a pour ambition d’apporter de
nouvelles connaissances scientifiques sur les peuplements
de poissons associés aux objets flottants.

Dans ce cadre, nous ouvrons jusqu’au 30 avril une enquête
pour recueillir des observations de poissons sous des objets flottants
en Méditerranée française.

Nous vous invitons ainsi à répondre à un court questionnaire.
Merci d’avance pour votre participation.

Cliquez ici