--------------------
- Ecoulements stationnaires ou oscillants à travers un milieu poreux: effets de la surface spécifique doi link

Auteur(s): Arnaud G., Sous D., Touboul J., Gouaud Fabrice, Rey V.

Conference: XIIIème journées nationales génie civil génie côtier (, FR, 2014-07-02)
Actes de conférence: Revue Paralia, XIIIème journées nationales génie civil génie côtier, vol. p.p 21-30 (2014)


Ref HAL: hal-01012492_v1
DOI: 10.5150/jngcgc.2014.00
Exporter : BibTex | endNote
Résumé:

L'objet de ce travail était d'étudier l'effet de la surface spécifique sur la dissipation d'énergie à travers un milieu poreux "modèle", constitué d'un réseau dense de cylindres verticaux émergeants. Les expériences ont été menées dans un canal hydraulique à surface libre de longueur utile 10 ètres. Trois maquettes ont été réalisées à l'aide de cylindre de diamètres variables. Chacune de ces maquettes, d'une longueur maximale de 4.80m, est constituée d'un réseau régulier de cylindres de diamètre constant. Ce dispositif nous permet d'étudier, à porosité constante égale à 0.7, l'effet des variations de surface spécifique sur l'écoulement. Une première série de mesure a été réalisée pour des courants stationnaires, dans des conditions de vitesse et de hauteurs d'eau variables, une deuxième série sur la propagation de houles régulières. Les résultats en présence d'un courant stationnaire ont montré une influence très significative de la surface spécifique sur la perte de charge à travers le poreux. Cette influence se retrouve sur l'atténuation de l'onde et sur le phénomène d'interférence observé, d'autant plus faible que la structure est longue par rapport à la longueur d'onde. La longueur d'onde dans le milieu poreux est bien décrite par la porosité et le choix adéquat d'une masse ajoutée.